La jeunesse et la nature au cœur de la Foire du Livre

La foire du livre ne débutera à Brive que dans quelques mois mais elle se prépare déjà bien en amont. Et cette 38e foire promet de belles surprises et de belles rencontres.
Comme le montre l’affiche de l’évènement, la foire se veut être un facilitateur de rencontres. Comme le souhaite son président Eric Fottorino, il y aura des originalités et peut être une passerelle avec l’autre porte étendard de la ville : le CA Brive. Mais pour préparer une belle Foire du Livre, il faut beaucoup de travail en amont. Sur les 700 à 800 demandes, seules 300 sont retenues. Preuve du succès de ce rendez-vous littéraire qui donnera une place importante à la jeunesse, une jeunesse qui doit être actrice de la foire.

Tous les établissements de Brive vont participer et même si la contrainte principale est le calendrier (entre cette fin d’année scolaire, la reprise en septembre, les vacances de Toussaint) car cela laisse peu de temps pour vraiment bien préparer la programmation jeunesse mais c’est un beau challenge qui sera relevé.

Cette année, c’est un thème qui sera décliné sur 3 ans et qui correspond à un thème d’actualité qui touche tout le monde y compris les jeunes : la nature. Cette édition sera focalisée sur l’arbre (puis l’eau et enfin les animaux). 37 rencontres scolaires sont au programme que ce soit en maternelle, en primaire et en collège/lycée. La médiathèque sera très active en accueillant notamment l’exposition Pop Up de Philippe UG (du 5 au 16 novembre) et de Mathilde Bourgon (du 4 au 11 novembre). Le cinéma Rex et le théâtre municipal seront également de la partie pour accueillir des animations et des spectacles.

Deux conférenciers interviendront durant cette Foire du Livre : François Lassere (regarder la nature autrement) et Jennifer Murzeau (une immersion en pleine nature).

Au sein de six collèges, un travail de réalisation d’un livre pop-up sera réalisé. Cette activité est très intéressante car pluri-disciplinaire car mêlant l’art plastique, la SVT, le français et la technologie.

Pour François David, commissaire général de la Foire du Livre, l’implication de la jeunesse est bien plus large qu’une simple présence dans les allées, la jeunesse doit s’approprier cette Foire :

L’objectif de la Foire est de rejoindre les jeunes, d’essayer de travailler avec eux et avec leurs enseignants pour qu’ils puissent être acteurs si notre thème leur parle. La Foire ne doit pas juste durer 3 jours mais doit à la limite commencer le lendemain de la Foire et se préparer tout au long de l’année.

 

Partagez !

Commentaires