Budget, voirie et sport notamment à l’ordre du jour du conseil municipal de Brive

En ce mois de février, le conseil municipal de la vile de Brive s’est réuni pour la première fois de l’année 2019. Qui dit premier conseil de l’année, dit budget. Mais pas que vu qu’on va parler également de la voirie, de la pelouse du Stadium et du Dojo entre autres.

 

Budget

La situation s’améliore petit à petit. En 2013, la ville de Brive était placée dans le réseau d’alerte financière. Depuis, la municipalité poursuit ses efforts pour sortir cette zone d’alerte. Elle s’appuie sur deux mots clés : rigueur et initiative. La Chambre Régionale des Comptes encourage Brive à poursuivre ses efforts dans ce sens là. Entre 2014 et 2018, Brive a réalisé 7,6 millions d’euros d’économies. La Ville va poursuivre la baisse de ses dépenses de fonctionnements (-5%) mais veut aussi continuer à aider le pouvoir d’achat des brivistes avec notamment un gel des tarifs des équipements municipaux, la baisse du taux de la taxe foncière (-0,18% pour arriver à un taux de 34,97%) et à une baisse du prix de l’eau.

Au niveau des associations, les subventions seront identiques à 2018 et vont représenter un budget total (hors subventions exceptionnelles) de 2,8 millions d’euros.

Brive veut poursuivre son alliance avec les territoires voisins que sont le nord du Lot et le Périgord Noir.

Dans un futur proche, Frédéric Soulier souhaiterait une autonomie financière et budgétaire, sans attendre d’éventuelles subventions de l’Etat.

 

Voirie

C’est le grand chantier de la ville et les travaux sont multiples comme les brivistes ont pu le constater sur la route. Ce grand plan voirie est doté d’un budget de 60 millions d’euros sur une période de 10 ans et 2019 marque le début du plan. Un total de 35 kms de route et 17 kms de trottoirs seront refaits, ce qui entraine (et va entrainer) des désagréments mais au vu de l’état général des voies, il faut le faire et rattraper le retard pris ces dernières années. En plus de la voirie, les travaux sur le réseau de chaleur est compris dans ce budget.

 

Pelouse du Stadium

Elle était en place depuis 1957 mais les années ont épuisé cette pelouse. Les dernières saisons ont fait apparaître un problème : le système de drainage ne remplissait plus son rôle. Durant cet été, le stade Amédée Domenech sera doté d’une nouvelle pelouse. Le budget prévisionnel sera d’1 million d’euros (hors taxes) et l’appel d’offres est lancée. Si du côté de la mairie, on pencherait plus vers une pelouse naturelle, du côté de l’équipe du CAB, on irait plus vers une pelouse hybride. Après la réception des offres, une décision sera prise en concertation avec tous les acteurs (Mairie et club) pour sélectionner le meilleur choix dans sportivement que financièrement. Malheureusement comme le constate Frédéric Soulier, les instances du rugby n’aident pas à prendre la bonne décision

Quand nous interrogeons la LNR pour qu’elle nous préconise quel type de pelouse installé, nous n’avons aucune réponse. C’est quand même embêtant car nous ne voulons pas faire de mauvais choix et devoir changer la pelouse dans quelques années car plus conforme. On va se débrouiller mais j’aurais aimé qu’on nous aiguille et que les instances prennent leurs responsabilités. Le silence et le non-avis des instances sont très surprenants.

En plus d’apporter une nouvelle pelouse (ainsi que le changement du système de drainage et d’assainissement mais pas d’installation d’un système de chauffage), il faudra agrandir l’aire de jeu dans sa largeur pour rentrer dans les clous des directives de la FFR : de 66 à 68 mètres. Ce qui entrainera une diminution de la partie pesage du Stadium.

Alors pelouse naturelle, synthétique ou hybride, toutes les options sont sur la table pour l’adjoint aux sports Jean Santos.

 

Dojo

Autre équipement sportif de la ville à se moderniser : le dojo municipal. Construit en 1980, il abrite l’Union Judo Club Brive Corrèze (UJBC) qui compte 821 licenciés et qui est classé 10e au niveau national (1er de la région Nouvelle Aquitaine). Pour participer au développement du club, la ville prévoit un budget de 246 000 € pour des travaux qui amèneront une nouvelle salle de musculation de 80 m² qui prendra place dans une extension totale de 132 m² (qui accueillera également des sanitaires hommes, femmes et handicapés ainsi que des locaux de rangement). On créera également un lieu d’animation et de formation. Les travaux vont débuter et seront terminés normalement pour la rentrée prochaine.

 

Partagez !

Commentaires