Brive retrouve Bayonne en finale de la Pro D2

L’histoire se répète pour Brive ! Six ans après avoir connu la Pro D2, Brive y retombe cette saison. Et six ans après, la finale est au rendez-vous pour les brivistes. Avec le même résultat ? Réponse dimanche prochain.

Mais pour se hisser en finale, il a fallu franchir l’obstacle Vannes. Une équipe qui a terminé à la 4e place de la saison régulière et qui a fait voler en éclats Mont de Marsan en match de barrage (50-10). Donc méfiance pour les brivistes dont le statut de favori n’est pas un gage de sureté (comme l’a appris à ses dépens Oyonnax en recevant Bayonne).

Dans un stade Amédée Domenech rempli, les brivistes commencent bien la partie en ouvrant la marque puis en menant sur une 2e pénalité de Thomas Laranjeira (6-3, 16′). Mais Vannes n’est pas venu pour servir de faire-valoir et joue crânement sa chance. Mourot glace le Stadium avec le premier essai du match. Le CAB a du mal à trouver la bonne carburation et court après le score. Surtout que cela ne s’arrange pas avec le carton jaune reçu par Axel Muller (9-13, 37′). C’est alors, en infériorité numérique, que Brive va frapper fort. Du jeu dans l’axe et rapide et Matthieu Voisin permet à son équipe de virer en tête à la pause (16-13, 40′).

Au retour des vestiaires, les avants font parler leur puissance pour inscrire le 2e essai en force, par Otar Giorgadze (23-13, 45′). Vannes est en train de lâcher et va payer cher son indiscipline (2 cartons jaunes pour Mourot et Bouthier). Rory Scholes profite des espaces pour marquer l’essai du break (30-13, 61′) avant que Seva Galala valide totalement la qualification en finale du CAB (37-13, 70′). Tout un public peut désormais chanter “On est en finale, on est en finale” car oui, Brive est en finale ! Bouthier réduira la marque pour Vannes mais c’est Stuart Olding qui clôt la marque (40-20, 79′).

Il y a six ans, Aurillac était tombé à Brive, cette fois c’est Vannes. Ce dimanche, le peuple noir et blanc du CAB prendra la direction de Pau et du stade du Hameau pour y défier Bayonne. Dans les tribunes, Brive n’aura pas l’avantage du nombre mais c’est sur le terrain que cela va se jouer. Avec au bout un billet pour le Top 14 et un titre de champion de la Pro D2. Ça ferait classe dans la vitrine du club un petit bouclier ?

 

Photo : Allezbriverugby

Partagez !

Commentaires