Brive est de retour en Top 14 !

Il y a une semaine, la déception était grande, immense même avec cette défaite à la sirène face à Bayonne sur le terrain du stade du Hameau à Pau. Mais les brivistes avaient une dernière occasion pour rallier le Top 14 : le match d’accession à domicile face à Grenoble.

Le FCG était dans la situation contraire un an auparavant et avait envoyé Oyonnax en Pro D2. Dans la fournaise du Stadium de Brive, les grenoblois commencent idéalement la rencontre et sont amenés parfaitement par l’ancien artilleur du CAB : Gaëtan Germain. Grâce à deux pénalités, Grenoble frappe en premier (0-6, 15′). Germain est tout proche d’inscrire un essai mais la vidéo le refuse pour un en-avant préalable du demi de mêlée grenoblois Saseras. Brive est malmené mais va frapper fort. Said Hirèche perce sur 30 mètres, les soutiens sont là et Thomas Laranjeira aplatit. En fait non mais un essai de pénalité est accordé et Brive passe devant pour la première fois de la rencontre (7-6, 23′). Ça ne va pas durer car Germain passe deux nouvelles pénalités alors que Brive est à 14 suite au carton jaune de Peet Marais (7-12, 32′). Mais encore une fois, le CAB ne va pas faire dans la demi-mesure. Les avants sonnent la charge puis les 3/4 combinent parfaitement pour envoyer Franck Romanet dans l’en-but (14-12, 36′).

A la pause, Brive mène 14 à 12 et se rapproche du Top 14. Mais Grenoble montre de belles choses et avec un Gaëtan Germain déterminé à faire mal à son ancien club.

Le début de la seconde période est un ascenseur émotionnel. A peine entré en jeu, Arnaud Mignardi se blesse gravement au coude. Son remplaçant, Samuel Marques, marque le 3e essai briviste quelques instants plus tard. Brive fait le break mais Grenoble a encore du temps pour remonter et combler cet écart de 9 points (21-12, 47′). Les avants grenoblois font parler leur puissance et marquent un essai, un essai refusé à la vidéo pour une faute dans le maul grenoblois. Brive s’en tire bien mais voit revenir le FCG à six points avec une pénalité de Germain (21-15, 66′). La tension est à son maximum et il n’y a pas que la chaleur qui empêche de respirer normalement ! Ça peut basculer de n’importe quel côté mais pour le bonheur des supporters brivistes, cela va pencher du bon côté. Élu homme du match, So’otala Fa’aso’o déclenche une nouvelle course dévastatrice pour la défense grenobloise. Le numéro 8 briviste est stoppé à 5 mètres de la ligne et c’est l’autre bulldozer du club, Otar Giorgadze, qui finit le travail et envoie le CAB en Top 14 (28-15, 76′). A la sirène, Grenoble marque un essai anecdotique car c’est bien Brive qui l’emporte sur le score de 28 à 22 et revient en Top 14 un an seulement après l’avoir quitté.

Les supporters envahissent la pelouse pour communier avec leur équipe. La fête ne fait que commencer et elle va durer une bonne partie de la soirée et de la nuit.

 

Photo : AllezBriveRugby

 

Partagez !

Commentaires