46e cérémonie des César : 13 nominations qui confirment la Nouvelle-Aquitaine comme une terre de cinéma !

La récente révélation des nominations pour la 46e cérémonie des César – qui se déroulera le 12 mars – a confirmé que la région Nouvelle-Aquitaine est une terre de cinéma.

Ce sont en effet 13 nominations qui concernent la région et sont liées à des films aidés par le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine et certains Départements :

meilleur espoir féminin : India Hair dans Poissonsexe ; Fathia Youssouf dans Mignonnes ;
meilleur son : Yolande Decarsin, Jeanne Delplancq, Fanny Martin et Olivier Goinard pour Adolescentes ;
meilleure photographie : Antoine Parouty et Paul Guilhaume pour Adolescentes ;
meilleur montage : Tina Baz pour Adolescentes ;
meilleure réalisation : Sébastien Lifshitz pour Adolescentes ;
meilleur court-métrage : Un adieu réalisé par Mathilde Profit ;
meilleur film d’animation (long-métrage) : Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary réalisé par Rémi Chayé ; Josep réalisé par Aurel ;
meilleur film documentaire : Adolescentes réalisé par Sébastien Lifshitz ;
meilleur premier film : Garçon chiffon réalisé par Nicolas Maury ; Mignonnes réalisé par Maïmouna Doucouré
meilleur film : Adolescentes réalisé par Sébastien Lifshitz.

– Adolescentes : aide au développement de 7000 euros en mars 2014 ; aide à la production de 100 000 euros en janvier 2015 ; le chef-opérateur Antoine Parouty (nommé pour la meilleure photographie) est briviste et issu de la section Cinéma du lycée d’Arsonval (Brive) ; tournage en Corrèze.

Le projet a fait l’objet d’une convention sur une durée de sept ans, ce qui est exceptionnel car peu de financeurs ont accepté de s’engager à l’époque sur une telle durée (seuls le CNC et la Région sont entrés en financement dès le début du projet).

– Garçon chiffon : aide à la production de 200 000 euros en octobre 2016 ; tournage en Haute-Vienne et Charente en 2019 ;

– Un adieu : aide à la production de 27 000 euros en juillet 2018 ; tournage dans la Vienne et en Charente-Maritime ; post-production en partie au studio Alhambra (Rochefort-sur-Mer) ;

– Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary : aide à la production de 125 000 euros en octobre 2018 ; production en partie au studio 2 Minutes (Angoulême) ;

– Josep : aide à la production de 140 000 euros en octobre 2018 ; production en partie avec Les films du Poisson Rouge (Angoulême) ;

– Poissonsexe : aide de 100 000 euros en juillet 2018 ; tournage en partie dans les Landes ; production à Bordeaux (Bien ou bien Productions) ;

– Mignonnes : aide à l’écriture de 10 000 euros en mars 2017 ; aide à la production de 150 000 euros en juillet 2018.

Partagez !

Commentaires